kayak de mer dans le brouillard

Les navigations en hiver nous ramènent aux origines du kayak de mer dans les territoire près du pôle Nord. Ce samedi 11 janvier le premier entrainement de l’année nous avons traversé la baie de la Baule au compas et au chrono. Cette technique de navigation sans visibilité permet normalement de ne pas se perdre !

Alors dès la sortie du port d’échouage cap au 310° environ au Nord Ouest et top chrono. Nous nous sommes donnés 30 minutes sur cette route et au terme du temps écoulé nous devions voir la plage. Dans le cas contraire pour retrouver un repère nous devions mettre le cap plein Nord. Cette première branche de navigation nous a amené au port du Pouliguen après un petit crochet vers la plage pour vérification de notre trajectoire. Une navigation dans le brouillard a son lot de surprise, un petit bateau de pêche que l’on entend sans le voir et soudain une silhouette. Surprendre des mouettes posées sur l’eau probablement étonnées de nous voir.

kayak_mer_brouillard2

Nous reprenons contact avec la civilisation en entrant dans le port. Aguerris par ce premier bord, pourquoi ne pas aller voir la pointe de Penchâteau et peut-être plus ! Nous repartons en compagnie de quelques paddles eux aussi en entrainement le samedi. Durant le trajet l’idée de tenter de trouver l’île des Evens avant de rentrer à Pornichet devenait un objectif. Alors nous quittons la pointe de Penchâteau avec l’espoir de trouver une île en pleine mer sans visibilité et sans GPS, une navigation à l’ancienne !

Même pour jouer, la pression était là, alors nous sommes restés sérieux. Le Cap 150° et nous devions trouver un repère en 20-25 minutes ou reprendre une route Nord pour retour à la côte. Au bout de 15 bonnes minutes nous n’avons pas croisé les bouées du chenal ni autre chose. Nous étions bien seuls en mer un peu au milieu de nulle part ! Soudain une petite bouée ronde d’un casier de pêche. Un indice important car sur un point fixe nous pouvions relever la direction du courant de la marée montante. Celui-ci était plutôt vers l’Est et il devait nous ramener vers l’estuaire de la Loire voire longer les Evens. Etant proche de notre temps estimé d’arrivée sur l’île nous prenons une route pleine Est. Toujours dans le brouillard nous commençons à entendre le bruit de vagues déferlantes. Et là, comme dans les grands récits de navigation au long cours, la terre surgit du brouillard ! L’objectif était atteint.

kayak_mer_brouillard16

Nous savourons le moment d’être probablement les seuls à avoir vus les Evens ce matin là. Il nous restait une petite navigation vers le port. Pour le fun nous gardions la règle du cap et du chrono mais cette fois si il était difficile de rater la côte ! Nous sommes tombés un peu trop à l’Ouest de l’entrée du port car nous avions un peu trop corrigés l’effet de dérive sur notre cap. Rien de bien méchant et comme pour nous aider à faire de meilleurs photos, un petit rayon de soleil nous a éclairé la fin de notre navigation.

kayak_mer_brouillard20

Un très bon souvenir de navigation dans laquelle il faut retenir que nous sommes toujours restés groupés et rigoureux. Alors si un jour vous êtes tentés, n’oubliez pas votre carte, votre compas et votre montre !

Ce contenu a été publié dans Séances adultes, Sécurité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.